data géant à la conférence tableau 2018

On s’est concertés, on a discuté, on a pris des notes et on en est arrivé à la conclusion suivante : La Conférence Tableau Europe 2018, c’était vachement bien.

Mais au-delà d’un événement « vachement bien », nous avons tenu à dresser le bilan de cette édition, tous ensemble et quand je dis tous ensemble, j’entends la délégation Synalticienne de cette année – Hélène Trouvé, Franck Nguyen, Nelson Pinto-Moreira – et nos deux valeureux utilisateurs Tableau venus de chez notre client OFI Asset Management, Clément Darrieu et Thomas Michez.  Pour cela, nous nous sommes tous prêtés au jeu des « Questions – Réponses ». Voici donc nos impressions !

 

Était-ce votre première participation à une Conférence Tableau ?  Qu’en avez-vous pensé, de manière globale ?

OFI AM :

Oui, c’était une première pour nous et nous avons trouvé que c’était une conférence intéressante. L’alternance des keynotes et des ateliers donne un bon rythme. Et le nombre important d’ateliers nous permet de toujours trouver une session intéressante.  C’est même parfois frustrant quand deux sessions sont à la même heure !

FNG :

La deuxième pour moi ! C’était globalement une bonne conférence, déjà on ne s’est caillés comme l’année dernière (sic), il y avait des smoothies (comme l’année dernière)… Plus sérieusement, ils ont mis plus de moyens que l’édition précédente et ça se sent. Comme d’habitude, la prod était nickel. Les conférences étaient plus techniques (c’est aussi lié aux nouvelles features), il y avait plus de retour d’expérience poussés, notamment sur l’usage fait de Tableau Server. On regrette toutefois les problèmes organisationnels : hormis le repas le midi et le manque de place pour manger assis, certaines conférences étaient pleines 20 minutes avant leur début. Même s’ils ont fini par nous laisser y assister débout, cela s’est traduit parfois par des dizaines de personnes assistants à la conférence debout ou assis par terre au fond de la salle. Par ailleurs les moments dédiés aux meet ups et au networking étaient vraiment très mal choisis puisque c’était toujours au moment des pauses déjeuner si bien qu’on y croisait personne, d’autant plus que tout le monde s’installait là il pouvait pour prendre son repas. Pour terminer, je dirais que j’ai été un peu déçu par les annonces, il n’y a pas eu grand chose de surprenant pour ceux qui suivent les beta.

 

tableau conference europe 2018

 

NPI :

C’était la première fois pour moi à une Tableau Conférence. J’avais été au Partner Summit auparavant et ça n’a absolument rien à voir. Il y a beaucoup plus de monde, les conférences sont beaucoup plus grandes, c’est très intéressant d’entendre des retours d’expérience de clients de différents pays. En terme d’organisation rien à dire, chez Tableau, ils savent organiser des événements.
HTR :
C’était ma deuxième participation à la Conférence Tableau, voire troisième, si l’on compte l’édition française qui a eu lieu en 2016. Comme toujours, Tableau sait recevoir ses partenaires et utilisateurs et met les petits plats dans les grands pour séduire tout ce petit monde et s’assurer de leur fidélité.

L’événement a-t-il été à la hauteur de vos attentes ?

OFI AM :

Oui. Nous venions chercher plusieurs choses. Nous rendre compte des fonctionnalités mises en avant par Tableau, et de la roadmap un peu générique, et aussi nous permettre d’approfondir des sujets plus précis. Finalement, nous avons trouvé beaucoup d’ateliers correspondants aux sujets sur lesquels nous sommes actuellement sensibles. Le sujet du moment chez OFI est le déploiement à l’échelle de 90% de nos collaborateurs. Et, plusieurs ateliers nous ont permis d’avoir des retours d’expérience sur le sujet et même le point de vue de Tableau sur comment réaliser cette montée en puissance. Donc, oui définitivement.

FNG :

D’un point de vu technique, production et contenu des conférences je dirais oui. Puis l’endroit était plutôt adapté. D’un point de vu organisationnel et annonces par contre j’ai trouvé cela nettement moins réussi que l’année passée. Ils sont capables de faire bien mieux !

NPI :

Oui même plus, étant ma première fois, j’ai été très content ! Et puis, de pouvoir participer à cet événement avec un client, ça a rendu les choses différentes, ça m’a permis d’avoir des retours d’un autre point de vue que le mien et c’est toujours très intéressant.

HTR :

Globalement oui. Même si j’aurai aimé avoir plus d’échanges avec les équipes françaises de Tableau, les sessions (aussi bien internationales que françaises, petit plus de cette année, bien appréciable d’ailleurs) étaient très intéressantes, tout comme les keynotes.

 

keynote tableau conference 2018

 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

OFI AM :

Les auto-tamponneuses à la soirée !

FNG :

C’est difficile à dire, il y a eu la Data Night Out, les conférences, la pénurie de nourriture (bon ok j’arrête avec ça…) mais j’étais tellement hypé depuis qu’ils l’avaient annoncé que je dirais la conférence de Garry Kasparov.

NPI :

Les nouveautés qui vont permettre au nouveau utilisateurs de commencer à utiliser Tableau encore plus rapidement et simplement (extensions, tableaux de bord pré-enregistrés…).

HTR :

La Data Night Out et notamment les auto-tamponneuses !

 

Quelle(s) keynote(s) et/ou session(s) vous a (ont) le plus plu et pourquoi ?

OFI AM :

La session sur le Centre d’Expertise était très intéressante. Déjà parce qu’on attendait beaucoup de ce thème et ensuite parce que les intervenants sont aller très loin dans les détails de leurs propositions. J’attends les slides de leur présentation avec impatience pour l’appliquer au contexte OFI. La session Tableau Jedi m’a permis d’apprendre également pas mal de choses bien poussées.

FNG :

J’ai bien aimé toutes les sessions autour de l’usage et l’optimisation de Tableau Server (c’est mon joujou donc forcément…). Sinon je vais bien évidemment suivre avec une attention particulière l’arrivée des extensions qui a été pour moi la grosse annonce même si pour ceux qui testent les beta comme nous, ce n’était pas vraiment une surprise.

NPI :

La Dev On Stage qui présentait les nouveautés de Tableau, car cela nous a permis de voir les nouvelles fonctionnalités qui allaient être disponibles, et d’échanger avec notre client qui a tout de suite vu l’intérêt que ça pouvait avoir pour lui.

HTR :

J’ai  beaucoup aimé la keynote de Garry Kasparov ainsi que l’Iron Viz qui est toujours un moment sympa des conférences Tableau. J’ai aussi bien apprécié la session « Freakalytics » de Chris Love et Rob Radburn, deux Zen Masters anglais assez rock’n roll !

 

Quelles nouvelles fonctionnalités Tableau annoncées lors de la conf avez-vous hâte de tester ?

OFI AM :

Les améliorations des modifications en mode web, les Extensions API, le Tableau Service Manager, les améliorations mobiles et toutes les choses nouveautés de la 2018.1 dont nous ne profitons pas encore puisque nous sommes actuellement en 10.5.

FNG :

Les extensions ! Forcément !

NPI :

L’utilisation des nouvelles fonctionnalités disponibles via l’application smartphone.

HTR :

J’ai hâte de voir ce que la #SynalTeam va pouvoir produire comme extensions et aussi de voir de belles viz avec des cartes de chaleur !

 

Avez-vous appris des choses sur la techno Tableau que vous comptez mettre en pratique en interne ?

OFI AM :

Sur la techno, je pense surtout à du monitoring comme tabjolt, ou tabmon et même récupérer des Dashboard Tableau public en lien avec la base PostGreSQL pour analyser ce qu’il se passe sur notre plateforme. Ensuite, le véritable challenge sera de monter un Centre d’Expérience Tableau chez OFI.

FNG :

Ahah, c’est un secret ! Peut être que dans l’année à venir on fera un peu de Tableau Prep, Tableau a tellement forcé dessus qu’il va falloir suivre attentivement l’évolution de l’outil. En revanche, il ne fait aucun doute qu’on va utiliser les extensions à foison !

NPI :

Je ne peux rien dire, secret défense ! 🙂

HTR :

Assister à cette conférence m’a donné envie de m’essayer un peu plus à la pratique de Tableau, ce qui est déjà très bien étant donné mon niveau plus que débutant !

 

tableau lumineux synaltic data night out

 

On vous voit l’année prochaine à Berlin ?

OFI AM :

Faut voir avec le Chef 😉

FNG :

P’t’être bien que oui, p’t’être bien que non ! Ça aurait été avec plaisir, mais Jo était tellement triste de pas y aller cette année que je vais très certainement laisser la place à d’autres personnes de l’équipe 😉

NPI :

Je ne sais pas, mais j’aimerai bien !

HTR :

Ja, genau !

 

 

 

 

Propos recueillis par Hélène Trouvé